Le réseaux InPACT National propose ses préconisations pour le maintien d’un emploi agricole cohérent avec le développement territorial, le respect de l’environnement et l’autonomie des agriculteurs. Ces préconisations sont basées sur 3 axes :

  • Appuyer l’animation et la capitalisation des dynamiques régionales d’accompagnement aux transmissions agricoles
  • Transmettre autrement la transmission-restructuration, un levier pour installer davantage d’actifs dans des territoires vivants
  • Créer des réseaux locaux d’acteurs pour faciliter la mise en relation cédants-repreneurs et les transmissions des fermes

 


Dernière modification de cet article : 12 mars 2020

Articles similaires
Insérer des clauses environnementales dans la location des terres: le bail rural environnemental (BRE)

Lors de la location de terres acquises par une collectivité, celle-ci dispose d'un outil pour orienter les pratiques agricoles vers Lire la suite

Identifier les opportunités locales de développement de l’agriculture biologique sur son territoire

La bonne caractérisation du territoire et l’identification des opportunités locales de développement de l’agriculture biologique est une condition préalable au Lire la suite

Intégrer l’agriculture biologique dans le SAGE (Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau)

Un SAGE (Schéma d'Aménagement et de Gestion de l'Eau) est un outil stratégique de planification à long terme mis en Lire la suite

L’agriculture biologique pour la protection des aires de captages d’eau potable

Les problématiques liées à la qualité de l'eau aux captages peuvent conduire les collectivités à investir dans des usines de Lire la suite

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin