A chaque échelon administratif (collectivités territoriales comme les communes, intercommunalités, départements, région ou territoires de projets comme les pays et parcs naturels régionaux) correspondent des compétences propres.

Ces compétences peuvent être mobilisées à l’aide d’outils spécifiques afin de participer à la mise en œuvre d’un PAT.

Le document ci-dessous rédigé par l’IUFN (International Urban Food Network) s’attache à présenter ces compétences et ces outils  mais également à montrer les différentes formes de coopération entre échelons administratifs au service d’une meilleure coordination des politiques publiques et d’une solidarité territoriale pour une alimentation plus durable.

Des retours d’expérience de collectivités qui ont mis en place des projets de ce type pourront également inspirer de nouvelles idées innovantes pour votre territoire !

 

 

 


Dernière modification de cet article : 20 novembre 2020

Articles similaires
Comment prendre en compte l’agriculture dans les documents d’urbanisme: le cas du PLUi

En 2010, la loi Grenelle II instaurait le PLUi (Plan Local d'Urbanisme Intercommunal) comme la règle en terme de document Lire la suite

Identifier les opportunités locales de développement de l’agriculture biologique sur son territoire

La bonne caractérisation du territoire et l’identification des opportunités locales de développement de l’agriculture biologique est une condition préalable au Lire la suite

Intégrer l’agriculture biologique dans le SAGE (Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau)

Un SAGE (Schéma d'Aménagement et de Gestion de l'Eau) est un outil stratégique de planification à long terme mis en Lire la suite

L’agriculture biologique pour la protection des aires de captages d’eau potable

Les problématiques liées à la qualité de l'eau aux captages peuvent conduire les collectivités à investir dans des usines de Lire la suite

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin