Penser une politique agricole en lien avec une alimentation locale de qualité pour les habitants d’une collectivité implique de contribuer au maintien et/ou à la création d’activités agricoles sur le territoire. Or tous les territoires ne sont pas égaux en termes de production agricole, de types et de variétés de cultures, d’organisation des filières. Un territoire ayant peu d’agriculture développera une stratégie différente d’un territoire très agricole.

En outre, tout aliment produit et distribué localement n’est pas nécessairement disponible pour la restauration collective, puisque les producteurs vont préférer diversifier leurs débouchés (sur les marchés, dans une AMAP, etc.) pour ne pas dépendre d’un seul acheteur. D’où la nécessité de mettre en lien une offre et une demande en produits agricoles et alimentaires sur un territoire.

Dès lors, faire tendre les pratiques de la restauration collective vers un approvisionnement plus local, durable et responsable implique parfois de repenser les politiques foncières et agricoles en fonction des caractéristiques de son territoire.

Vous trouverez ici deux “fiches thématiques” pour vous donner des pistes de de réflexion sur les convergences possibles entre restauration collective et politiques agricoles/foncières.
Restauration collective et politique agricole
Restauration collective et politique foncière


Dernière modification de cet article : 2 octobre 2019

Articles similaires
Des guides et cartes pour trouver des produits locaux proches de chez soi

Différents territoires de la région Centre Val de Loire ont effectué (et le font encore) un travail de recensement et Read more

Manger bio sans augmenter son budget : c’est possible

Le projet de loi issu des États généraux de l’alimentation prévoit d’introduire au moins 20 % de bio dans la Read more

Quelles conséquences sur les pratiques de restauration collective ?

Issue des Etats Généraux de l'Alimentation de 2017, la Loi EGALIM (ou "loi pour l'équilibre des l'équilibre des relations commerciales Read more

LOCALIM : la boîte à outils des acheteurs publics de restauration collective

Face aux recommandations de la Loi Egalim, les acheteurs publics sont souvent pris en tenaille entre les préconisations règlementaires et Read more

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin