L’introduction de la notion de Projets Alimentaires Territoriaux met en avant l’importance d’une gouvernance territoriale partagée comme outil de suivie et de coordination des PAT.

Dès lors, les collectivités territoriales optent souvent pour la mise en place d’instances telles que les conseils locaux de gouvernance permettant de réunir les différents acteurs locaux de l’alimentation et de l’agriculture. Cette démocratie alimentaire locale devient alors une condition essentielle pour développer des synergies territorialement pertinente entre acteurs.

Bien qu’ils prennent des formes diverses en fonction des caractéristiques du territoire concerné et des réseaux d’acteurs existants, les conseils de gouvernance sont généralement ouverts aux citoyens (constitués collectivement ou non) afin de porter la voix des consommateurs et de participer aux avancées du PAT.

Il s’agit alors de bien suivre les différentes étapes de l’élaboration du PAT pour pouvoir intervenir au stade de son élaboration et participer à son suivie à travers le conseil de gouvernance.

Articles similaires
Comment s’investir dans un conseil de gouvernance ?

En fonction des modalités de participation que chaque collectivité décide d'imputer à l'organisation de son conseil de gouvernance, les consommateurs Read more

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin