Quels sont les Objectifs ?

Cet appel à projets vise à :

  • apporter un soutien à des projets solidaires et durables apportant un accompagnement vers la sortie de la précarité alimentaire.
  • proposer des solutions d’accessibilité (géographique et financière) digne à des produits de qualité.
  • favoriser le développement d’initiatives locales pour proposer une alimentation durable et de qualité aux personnes en situation de précarité via des circuits courts.
  • promouvoir des initiatives favorisant la mixité sociale et l’empouvoirement (empowerment) des personnes à faibles revenus dans le choix de leur alimentation.

Qui peut participer à l’appel à projets ?

Cet appel à projets s’adresse à des structures d’intérêt général (associations, fondations, collectivités territoriales), éligibles au mécénat et parrainées par un magasin Biocoop ou un groupement de producteurs partenaires de Biocoop.

Quels sont les critères ?

Pour candidater, le projet doit remplir les conditions suivantes :

  • Être éligible au mécénat et situé sur le territoire français (hors DOM/TOM).
  • Répondre à un besoin social identifié :
    • Le projet tend à faire évoluer la consommation vers une alimentation de qualité.
    • Il concourt à la déconstruction des représentations des bénéficiaires pour transformer leurs pratiques alimentaires.
    • Il propose une solution locale et innovante pour rendre accessible une alimentation de qualité (modes d’approvisionnement participatifs, fourniture de paniers, cantines solidaires, actions de sensibilisation et expérimentations concrètes en territoire, etc.).
  • Impliquer les bénéficiaires :
    • Le projet s’adresse à des publics à faibles revenus, ou des publics mixtes.
    • La structure est en lien avec des publics en situation de précarité.
    • Le projet est construit en réponse aux besoins des bénéficiaires ou coconstruit avec eux.
  • Pouvoir être mis en oeuvre dans un délai d’un an.
  • Reposer sur un budget précis et détaillé, le lien entre le projet et la demande de soutien étant claire.

quelles sont les modalites de soutien ?

La dotation de 150 000 € de l’appel à projets permettra de soutenir 30 projets. Une aide financière d’un montant pouvant atteindre jusqu’à 5 000€ sera versée au(x) projet(s) lauréat(s).

Le financement peut couvrir jusqu’à 70% du budget total du projet, incluant des cofinancements et apport en fonds propres.

Un seul dossier par an par structure peut être déposé.

Pour découvrir le règlement de l’appel à projets et la notice d’information, rendez-vous sur Biocoop.fr.

Comment candidater ?

Les candidatures doivent être déposée via ce formulaire en ligne avant le 31 juillet 2022. Seules les candidatures complétées via cet outil seront étudiées. Une fiche d’engagement, remplie par le parrain, devra être jointe au formulaire. Un modèle est disponible ici.

Quel est le calendrier ?

De la mi-mars à fin juillet – Phase de dépôt des projets via un formulaire en ligne

D’août à octobre – Instruction des dossiers et sélection par le Comité de projets

Décembre – Annonce des projets lauréats

Informations supplémentaires

Lien ou email de contact : fondsdedotation@biocoop.fr

>> Retrouvez le autres AAP en cours ici <<


Dernière modification de cet article : 21 juin 2022

Articles similaires
Carte des acteurs et des initiatives de transition alimentaire en région Centre-Val de Loire

Des initiatives de transition agricole et alimentaire sont en place sur le territoire ! Cliquez sur la carte ci-dessous pour Lire la suite

État d’avancement des démarches alimentaires en région Centre-Val de Loire

Voici l’état d’avancement des démarches alimentaires en RCVL. Le gradient de couleur montre le stade d’avancement des dynamiques de PAT Lire la suite

La Face cachée de nos consommations – Quelles surfaces agricoles et forestières importées?

"Cette étude menée par Solagro éclaire la question des importations sous un angle inédit. Elle s’intéresse aux surfaces agricoles et Lire la suite

3 millions de propriétaires agricoles, et moi et moi et moi

Agriculteurs, filles ou fils d’agriculteurs·trices ou alors simples héritier·es, les millions de propriétaires de terres agricoles en France représentent aujourd’hui Lire la suite

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin