Familiaux, partagés, pédagogiques ou d’insertion… Les collectivités soutiennent ou initient de plus en plus des projets de jardins collectifs, notamment en milieu urbain et dans des quartiers marqués par les difficultés sociales.

Plusieurs formes de jardins collectifs peuvent exister ayant des objectifs différents selon le public auquel il s’adresse mais tous ont en commun de permettent à des familles produire de manière autonome une partie de leur alimentation, de faire des économies ou de consommer plus fréquemment des légumes frais et locaux, ceci, combiné avec la pratique d’une activité de plein air, produit un impact positif sur la santé.

Cette fiche pratique présente la méthodologie a adopter pour soutenir l’émergence de jardins collectifs:

Source: http://devlocalbio.org/

 


Dernière modification de cet article : 11 septembre 2020

Articles similaires
Les défis Famille à Alimentation Positive ou comment manger bio et local sans augmenter son budget

Le défi Familles A Alimentation Positive (FAAP) est inspiré d’un autre défi appelé Familles A Énergie Positive (FAEP). L’objectif de Lire la suite

Soutenir les initiatives d’accessibilité sociale et géographique des produits bio et locaux

La mise en place de projets d'accessibilité sociale et géographique de produits biologiques via des circuits de proximité apparaît  comme Lire la suite

Un guide des traiteurs responsables pour organiser vos événements

En 2018, le réseau InPACT et Le Mouvement associatif Centre-Val de Loire, soucieux de promouvoir une agriculture et une alimentation Lire la suite

Diagnostiquer la précarité alimentaire à une échelle locale

Appréhender l'alimentation du seul point de vue biologique n'est pas suffisant pour diagnostiquer la précarité alimentaire. Cet article met en Lire la suite

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin