En 2010, la loi Grenelle II instaurait le PLUi (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal) comme la règle en terme de document de planification. Cette nouvelle échelle intercommunale pour le document d’urbanisme apparaît comme pertinente pour mieux aborder les enjeux de l’agriculture sur un bassin de vie et réunir différents acteurs permettant d’avoir une vision plus large qu’à la seule échelle communale.

La construction de ce document (tant dans les phases de diagnostic que d’élaboration) doit intégrer la dimension agricole dans le territoire afin de la protéger.

Les documents ci-dessous réalisés par le Club PLUi et l’association Terres en villes présentent respectivement les différents éléments que doivent intégrer le PLUi et la méthode à adopter pour la prise en compte de l’agriculture ainsi que les points de vigilance à avoir.

Pour plus d’informations sur le projet AgriPLUi mené par Terres en villes rendez-vous sur leur site.


Dernière modification de cet article : 20 novembre 2020

Articles similaires
Des compétences propres à chaque échelle de collectivité territoriale

A chaque échelon administratif (collectivités territoriales comme les communes, intercommunalités, départements, région ou territoires de projets comme les pays et Lire la suite

Identifier les opportunités locales de développement de l’agriculture biologique sur son territoire

La bonne caractérisation du territoire et l’identification des opportunités locales de développement de l’agriculture biologique est une condition préalable au Lire la suite

Intégrer l’agriculture biologique dans le SAGE (Schéma d’Aménagement et de Gestion de l’Eau)

Un SAGE (Schéma d'Aménagement et de Gestion de l'Eau) est un outil stratégique de planification à long terme mis en Lire la suite

L’agriculture biologique pour la protection des aires de captages d’eau potable

Les problématiques liées à la qualité de l'eau aux captages peuvent conduire les collectivités à investir dans des usines de Lire la suite

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin