Contexte et fiche technique

La difficulté d’accès au foncier est un des principaux freins à l’installation de porteurs de projets, notamment pour les « hors cadre familial » de plus en plus nombreux, dans le même temps, on estime qu’un cédant sur deux serait sans successeur familial, sur des fermes parfois mal adaptées à une reprise en l’état par un jeune agriculteur.

En réponse à ces différents constats, les collectivités locales peuvent intervenir au niveau des dispositifs d’accompagnement à l’installation, pour installer des agriculteurs sur des terres identifiées par la collectivité ou pour favoriser l’émergence et la consolidation des projets d’installation bio et leur compatibilité avec les terres transmissibles. De telles démarches sont par exemple la mise en réseau, l’appui aux structures de l’installation, le renforcement de la formation (lycées agricoles notamment), la création d’espaces-tests, etc.

Cette fiche produite par la FNAB (Fédération Nationale d’Agriculture Biologique), l’ancienne ONEMA (Organisme National des Eaux et Milieux Aquatiques) et l’AMF (Association des Maires de France), présente les démarches de recherche et d’accompagnement de porteurs de projets, la méthodologie à adopter, les acteurs Les partenaires à mobiliser pour faciliter l’installation comme la transmission (entre autres les ADEAR et les CIVAM), ainsi que des retours d’expériences inspirants.

Accès au document

Installations agricoles de proximité : Quels rôles pour les collectivités ?

La SAFER Île-de-France et l’AFAUP ont publié un guide à destination des collectivités. Les deux structures reviennent sur les différents types de projets agricoles qui peuvent exister, présentent des retours d’expérience de collectivités qui se sont impliquées dans des projet et pour finir, le guide propose des éléments pratique pour agir localement. Retrouvez l’intégralité du document ici.

Les espaces test en région Centre-Val de Loire

En région plusieurs espaces test existent déjà. Les structures accompagnatrices ont différentes formes : collectivités, PNR, coopératives, lycées agricoles…

Retrouvez toutes leurs coordonnées en cliquant sur la carte ci-dessous

La création d’un espace test à l’initiative d’un Parc Naturel Régional

L’Espace Test Agricole du Perche est un dispositif innovant créé par le PNR du Perche pour faciliter l’installation de porteurs de projets, non issus du milieu agricole. Au-delà du renouvellement des jeunes agriculteurs sur le territoire, cette innovation permet d’augmenter l’offre de produits en circuits courts.

Accès à la fiche initiative

Vous trouverez ici un autre exemple d’implication d’une collectivités au sein de l’espace test arboricole aux Cheires (63)   : la Communauté de Commune  des Cheires (devenue Mond’Arverne Communauté en 2017) a accepté de s’acquitter de l’acquisition d’un bâtiment d’exploitation, a voté favorablement l’achat et l’aménagement (installation d’une chambre froide) d’un bâtiment voisin. Plus d’infos ici.

ZOOM sur la Coopérative d’Installation en Agriculture Paysanne du Centre-Val de Loire

La CIAP est un outil à la pré-installation agricole, dont l’ambition est de faciliter des installations et des transmissions en agriculture paysanne sur le territoire permettant l’installation créative ou la reprise de façon progressive et sécurisée par un accompagnement rapproché, de la formation de terrain et le test d’activité en situation réelle. La région CVL est un des premier territoire où cet outil est développé. Plusieurs types d’accompagnements sont proposés :

  • Le dispositif « stage paysan créatif » pour monter en compétence dans l’entrepreneuriat agricole : 1 an de stage sur les fermes et de rencontres entre porteurs de projet. Plus d’infos ici.

  • Le portage d’activité qui offre la possibilité d’avoir son activité agricole « hébergée » pour commercialiser et tester son projet en situation réelle avec des possibilités d’investissement. Plus d’infos ici.

Les stagiaires et porteurs de projets sont suivis par des animateurs de structures de développement agricole expérimentés, des experts techniques et économiques et un réseau de paysans installés sur le territoire.

Le fonctionnement en coopérative de la structure permet aux collectivités de prendre des parts ! La CIAP CVL a été créée lundi 25 juin 2018 à la ferme de la Guilbardière à Monthou-sur-Bièvre (41). Le capital social de la société s’élève à 15.950 € et regroupe 71 sociétaires : paysans, citoyens, organisations professionnelles agricoles, associations en faveur de l’environnement ou de l’économie sociale et solidaire. Le capital est ouvert aussi aux collectivités. La CIAP est une Coopérative d’Activité et d’Emploi en statuts SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) qui s’appuie sur le principe : une personne = une voix. Elle est constituée d’un conseil coopératif de 15 sociétaires qui définit les grandes orientations et d’un directoire de 5 personnes qui fait vivre au quotidien la structure. Il s’agit donc d’un projet multipartenarial où chaque personne, chaque sociétaire, a une voix au projet pour participer au renouvellement des générations agricoles en région Centre-Val de Loire.

 


Dernière modification de cet article : 27 janvier 2022

Articles similaires
Mettre en place des partenariats d’approvisionnement

Contexte / Besoin identifié Le développement de l’offre en produits locaux ne pourra se faire que sur la base de Lire la suite

Sensibiliser les élus à l’approvisionnement local

Méthodologie proposée Entretiens individuels : Rencontres avec des élus à l'échelle d'une commune (maire, adjoint en charge de la restauration Lire la suite

Initier un dialogue multi-acteurs

Révéler la capacité des acteurs à transformer les pratiques en restauration collective Retours d'expériences après 3 années de projet conduit Lire la suite

Sensibilisation et mobilisation des cuisinier.ère.s- Témoignages des Civam de l’Indre

La rencontre entre cuisinier.ère.s de la restauration collective à l'échelle d'un territoire est une condition sine qua non pour atteindre Lire la suite

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin