La relocalisation des approvisionnements, l’une des tendances actuelles du système alimentaire, conduit à des questionnements inédits sur les exploitations agricoles concernées. De nouvelles modalités de mobilisation du foncier visent à développer les circuits de proximité, en favorisant l’accès à la terre et l’installation d’agriculteurs hors cadre familial. Le mouvement Terre de Liens et des collectivités territoriales inventent ainsi des modes de gestion alternatifs, limitant souvent les droits des exploitants. Cette note présente les principaux résultats d’une thèse de géographie consacrée à ces dynamiques.

 

 


Dernière modification de cet article : 1 décembre 2021

Articles similaires
Accompagner l’installation – créer ou soutenir un espace test

Contexte et fiche technique La difficulté d'accès au foncier est un des principaux freins à l'installation de porteurs de projets, Lire la suite

Implication du monde agricole dans trois secteurs d’actions des PAT

Voici les résultats du stage de Carmen Balerdi sur l’implication du monde agricole dans trois secteurs d’actions des projets alimentaires Lire la suite

Innover dans les PAT : Publication des résultats du stage de Carla Midena

Afin d’inspirer les porteurs de PAT et de susciter l’innovation dans les PAT, un stage encadré par l’APCA entre février Lire la suite

Portail de l’artificialisation des sols

Depuis 2019, l'Etat a mis en place un observatoire pour suivre les phénomènes d'artificialisation des sols en France à l'échelle Lire la suite

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin