L’agriculture biologique est progressivement devenue un sujet central lorsque nous évoquons la transition alimentaire et agricole dans les territoires.

Après avoir incarné le mode de production alternatif aux moyens conventionnels, symbole de pratiques agricoles durables, respectueuses des hommes et de leur environnement, l’agriculture biologique doit aujourd’hui être ancrée dans l’économie locale et répondre à une demande grandissante des produits qui en sont issus.

En faisant ce constat, nous mettons en évidence l’importance de territorialiser l’agriculture biologique en initiant un vaste mouvement de transition passant par la structuration des filières existantes et l’accompagnement des producteurs à la conversion de leurs pratiques.

Néanmoins, si les pouvoirs publics peuvent effectivement jouer un rôle non négligeable dans le maintien et la promotion de l’agriculture biologique, les agriculteurs peuvent également s’engager dans une démarche de conversion en s’appuyant sur les structures existantes.

Voici quelques témoignages d’agriculteurs qui ont décidé de prendre cette voie :

A retrouver également sur :

https://www.produire-bio.fr/je-passe-a-la-bio/pourquoi-passer-en-bio/


Dernière modification de cet article : 8 avril 2019

Articles similaires
Comment me convertir à l’agriculture biologique ?

Le passage d'une agriculture conventionnelle à une agriculture biologique nécessite des connaissances scientifiques précises mais également des moyens de les Lire la suite

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin